Instagram est l’outil parfait pour la pratique du « See now, Buy now »

Selon une conférence du Condé Nast International, à Séoul, Instagram serait un outil en adéquation avec la pratique de «See now, Buy now » Cette analyse pourrait se présenter d’ici peu comme le levier digital par excellence pour les ventes de produits de luxe.

Instagram permet aux marques de luxe d’aborder leurs clients autrement.

Chanel, Louis Vuitton, Prada, Yves Saint Laurent… les marques de luxe sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers Instagram.

Capture d’écran 2016-04-28 à 16.57.14

Si le réseau social apparaît comme un nouveau moyen d’afficher sa vitrine sur la toile, il devient également un outil révolutionnaire pour capter l’attention de clients potentiels.

Il permet également de démocratiser les produits de luxe.

Dans une interview donnée au Journal du luxe, Éric Briones, coauteur de l’ouvrage      « Luxe et Digital », avait souligné que les marques de luxe avaient leur rôle à jouer pour remettre le digital au service de l’humain en le reconnectant au réel et au désir. Et les marques de luxe comme LOUIS VUITTON l’ont bien compris

Capture d’écran 2016-04-28 à 16.59.04

En levant le voile sur les coulisses de la fabrication d’une pièce de luxe ou l’organisation d’un évènement, les marques entretiennent une proximité avec leurs fans et cultivent par conséquent le rêve, la curiosité, l’émotion et le sensoriel.

Dans une transition digitale tatillonne pour les marques de luxe, cet art de provoquer du sens et de l’émotion par le seul biais d’une photographie, viendrait se substituer à la relation tactile qu’entretiennent les clients avec un produit de luxe.

Instagram se présenterait ainsi comme un nouveau moyen de raconter une histoire et susciter l’intérêt des prospects pour un produit de luxe. Mais le réseau social se présente également comme une opportunité à saisir pour faire grimper les ventes.

Instagram donne un avant-goût des futures collections de mode.

Capture d’écran 2016-04-28 à 17.05.29

Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain l’a illustré en retraçant le cheminement de son utilisation d’Instagram au Condé Nast International de Séoul.

Par l’utilisation d’Instagram, il cherche à capter l’attention de ses fans en misant sur la notion de rêve propre à un produit de luxe, tout en démocratisant l’accès au luxe lui-même par davantage de proximité avec les potentiels clients.

« Je pense qu’Instagram et la mode peuvent travailler ensemble. Vous pouvez inviter les gens à découvrir la façon dont vous travailler dans les détails » s’est exprimé Olivier Rousteing.

Olivier Rousteing souhaite adopter la pratique du « See now, Buy now ». En effet, il a déclaré « Nous allons probablement nous orienter vers le See now, Buy now, mais il reste important de garder des éléments clés à vendre plus tard, ainsi que des pièces qui seront disponibles immédiatement après le défilé ».

Burberry, Gucci ou encore Michael Kors ont d’ores et déjà annoncé vouloir réduire le nombre de leurs défilés au profit de cette nouvelle pratique de vente.

Solenne Froquière

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s