Le luxe espère conquérir la clientèle chinoise

Les grands groupes de luxe s’orientent de plus en plus vers le digital. Le dernier en date est LVMH qui, le 1er septembre 2015, a annoncé l’arrivée du nouveau directeur digital du groupe.

D’après un rapport, de McKinsey, les ventes de produits de luxe progresseraient de 2% en 2013 tandis que les ventes de produits de luxe en ligne atteindraient jusqu’à 20%. Le cabinet de conseil prévoit que ces ventes en ligne devraient atteindre les 20 milliards d’euros dans les 5 années à venir.

Le digital s’agrandie grâce à un nombre de photos mises en ligne incalculables, mais encore grâce à Périscope qui permet de se filmer en live quelque part, et donc de partager, par exemple, un défilé via le téléphone d’une célébrité ou icône.

Ce digital marketing permet évidemment de toucher un plus large public, comme les jeunes qui sont très ancrés dans cette nouvelle façon de communiquer.

De 2006 à 2014, grâce à Angela Ahrendts, les ventes ont progressé chez Burberry de 213% en équipant tous ces magasins d’iPad qui permettent aux futurs clients de se voir dans un modèle de leur choix.

Un nouveau moyen pour conquérir une clientèle chinoise

Une nouvelle classe de riches chinois a émergé ces dernières années. Ce pays étant déjà grand consommateurs des marques de luxe, telles que Louis Vuitton, Gucci ou encore Christian Dior et Fendi. Les anciennes classes étaient à la recherche de produits reconnaissables rapidement grâce à leur logos comme LV ou Gucci.

Cependant, les nouvelles classes chinoises semblent doucement se détourner des produits de luxe aux marques apparentes et donc, logiquement, aller plus vers des marques discrètes.

En nommant son nouveau directeur du digital, LVMH annonce que toutes les futures commandes, de tout le groupe, passeront aussi par le commerce en ligne. La stratégie digitale sera, évidemment, revue.

Face à la réduction et au ralentissement de l’économie chinoise, les marques de luxe veulent modifier leur stratégie en développent des produits sans logos trop apparents, en déployant du commerce via le net, en réduisant certains prix mais aussi en développant le marketing digital.

Les grands groupes de marque de luxe veulent donc cibler une nouvelle génération de consommateurs ainsi que leurs nouvelles attentes.

 

Calliope de Haut de Sigy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s