Voici les preuves qui prouve que le luxe et le digital ne sont pas incompatibles :

Le web dénaturera-il l’image des marques de luxe ? Pourtant, aujourd’hui, pour être connu et reconnu, il faut être visible en ligne. Cela demande alors la gestion de l’e-réputation bien entendu, la notoriété générée, la connaissance du client etc. Et cela marche ! Tout est possible sur le net. Pourtant, cette nécessité est encore loin d’être évidente pour certaines enseignes du marché.

Quels sont les avantages qu’une grande marque de luxe peut tirer du digital? Est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? 

Une marque de luxe, quelle qu’elle soit, est une marque qui « donne à voir ». Cela passe par la beauté et la qualité de ses produits, le raffinement, la noblesse de son savoir-faire et des matières qu’elle utilise. Mise à part le produit en soit, une enseigne de luxe propose surtout un service client d’exception. Et c’est ça qui la différencie !

 

Cependant, les consommateurs de produits de luxe sont en effet entrés dans l’ère du numérique: 75% d’entre eux effectuent en effet des recherches en ligne avant d’acheter un haut de gamme.

De la navigation à la livraison, le service client proposé en ligne doit s’inscrire dans la continuité du point de vente. Suivre l’exception du service ! Par exemple, pour répondre à ses clients les plus exigeants, Hermès propose ainsi un service de livraison de cravates en 3 heures !

Vendre en ligne permet aux marques de luxe d’élargir leur couverture géographique. Les grandes enseignes du luxe limitent souvent leurs points de vente aux grandes villes, et restent donc difficile d’accès à un grand nombre de potentiels clients. Louis Vuitton n’est présent que dans 10 villes en France (dont 4 sur la côte d’Azur).f6836fa37431d0b03d62ba2591470.pngLa marge de manœuvre sensorielle étant plus limitée sur le web qu’en point de vente physique, les marques doivent placer l’aspect visuel au cœur de leur stratégie de webmarketing (site e-commerce, publicités, contenus, réseaux sociaux, emails…). Rolex en est l’exemple parfait : chaque composant de la montre est expliqué à l’internaute comme un morceau de son histoire, illustrée par des visuels épurés de grande qualité.

Une marque de luxe se doit d’être présente sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter mais aussi Instagram, Vimeo, Pinterest ou même Flickr. L’animation doit être régulière et proposer des exclusivités (futurs produits etc…). Les réseaux sociaux sont l’un des meilleurs moyens de communiquer.

 

La personnalisation des produits en ligne est essentielle pour installer une complémentarité entre le point de vente physique et le site e-commerce tout en restant dans une logique hyper qualitative. Longchamp a par exemple proposé à l’occasion des 20 ans de son sac pliable un outil de personnalisation de son modèle pliage cuir. 7df30e2eea6f757d0addba5347ec1Le digital est donc une véritable opportunité pour les entreprises du marché du luxe. Frileuses au début, les marques se lancent de plus en plus dans le e-commerce et répondent ainsi aux nouvelles attentes de leurs clients tout en répondant à une demande forte et mondialisée.

 

Estelle Badier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s